Projet de marché sur la rive droite

Projet de marché sur la rive droite

Ces cinq dernières années ont été marquées par des séries d'incendies dans les marchés de Bamako. Ces catastrophes interrogent le process de la conception et la manière d'occuper l'espace marchand par les acteurs. Les conditions sanitaires et sécuritaires obsolètes des marchés de Bamako de façon générale doivent être améliorées. Rares sont les marchés qui disposent d'un point d'eau pour leur assainissement.

Faire des courses au marché de Sabalibougou pendant l'hivernage, relève du parcours du combattant. Toute chose qui s’explique par l’impraticabilité du marché à cause de la présence de la boue, des eaux stagnantes  polluées et autres débris. Les usagers sont exposés aux maladies et aux risques de blessures de tout genre à cause de l'insalubrité et du manque d'hygiène (maladies diarrhéiques, de la peau…). Les marchandises exposées à même le sol dans des eaux boueuses à côté des déchets  sont impropres à la consommation. Le marché dans cette condition est un véritable nid de microbes et de bactéries. Pendant la saison sèche, le marché est couvert de fine poussière rouge soulevée par la circulation des véhicules.

Au défaut d'assainissement s'ajoute l'absence notaire d'organisation : pas de parcours, proximité de produit contre nature, hangar inadapté…

 

Documents du Projet

Date

26 juin 2019

Tags

Actualités